Dénigrement du Conseil de la concurrence par le Président de l’APOCE